Je ne sais pas encore

J’ai des hauts et des bas. Ça n’allait pas, ras le bol assez global.

J’ai fini par désactiver le compte Twitter public. Trop pénible, plus de frustrations et de tensions que de positif, ça m’apporte peut-être plus de mal que de bien.

Il parait que j’ai un mois pour décider ce que j’en fais avant qu’il ne soit supprimé. Je ne sais pas encore. Probablement finirai-je par le rouvrir, parce que j’ai aussi besoin de lâcher quelque part ce que j’ai en tête, d’interagir avec des gens.

Peut-être pas. Peut-être que le compte privé suffira. Quelques amis m’y ont rejoint. Je regrette de ne pas pouvoir répondre aux autres, de ne pouvoir parler qu’avec ceux qui ont préalablement choisi de s’abonner, qui ont su qu’il fallait le faire.

Bref. Oui, le compte Twitter public n’est plus, pour l’instant. Non ce n’est les modérateurs Twitter qui ont eu la main lourde. Si besoin vous savez toujours où me joindre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos de ce site, du contenu, de l'auteur
Je poste parfois ici des humeurs ou des pensées. Parfois je change, parfois je me trompe, parfois j'apprends, et souvent le contexte lui-même évolue avec le temps. Les contenus ne sont représentatifs que de l'instant où ils ont été écrits. J'efface peu les contenus de ce site, merci de prendre du recul quand les textes sont anciens. Merci

À toutes fins utiles, ce site est hébergé par OVH SAS, joignable par téléphone au +33 (0)9 72 10 10 07 et dont le siège social est au 2 rue Kellermann, 59100 Roubaix, France.