Il ne peut y avoir de choix démo­cra­tique contre les trai­tés euro­péens


Il ne peut y avoir de choix démo­cra­tique contre les trai­tés euro­péens.

Jean Claude Juncker

et

Je deman­de­rai aux Grecs de voter oui, indé­pen­dam­ment de la ques­tion qui leur est posée […] voter oui parce que les Grecs fiers d’eux-mêmes et de leur pays doivent dire oui à l’Eu­rope

Jean Claude Juncker

…font un excellent résumé de la démo­cra­tie au sein de la commu­nauté euro­péenne. L’Eu­rope est en marche, il ne faut pas l’ar­rê­ter. Toute discus­sion ou tout « non » serait une entrave à de complexes compro­mis ou des avan­cées par ailleurs. Il faut voter oui, quoi qu’on vous pose comme ques­tion, sinon c’est que vous êtes contre l’Eu­rope. D’ailleurs même si vous le vouliez, vous avez signé des trai­tés donc vous n’avez pas le droit de voter contre l’Eu­rope, votez oui.


Une réponse à “Il ne peut y avoir de choix démo­cra­tique contre les trai­tés euro­péens”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.