How the linguis­tic stan­dard of the presi­den­tial address has decli­ned


On peut faire dire tout et son contraire à ce graphique, et il est large­ment déplacé d’en tirer des conclu­sions sur les prési­dents eux-même (surtout vu comment est calcu­lée la métrique), mais j’adore l’idée et ce type de données : niveau linguis­tique des discours state of the union des prési­dents améri­cains.

Je vous laisse libre des inter­pré­ta­tions dans les commen­taires. Une seule chose : Ça part à la baisse :

linguistique


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.