Geniuses at Univer­sal


Geniuses at Univer­sal asked Google to « remove » http://127.0.0.1 for piracy. Mike Masnick

On peut se moquer, mais ce serait à mon humble avis passer à côté de l’in­for­ma­tion réelle :

1– Comment ont-ils trouvé cette adresse ?

Je ne vois que deux possi­bi­li­tés. Soit ils ont un logi­ciel espion qui tourne chez un ou plusieurs utili­sa­teurs parti­cu­liers, soit ils récu­péré le contrôle d’un serveur sur lequel pointent ces liens.

C’est d’au­tant plus une ques­tion inté­res­sante que le deman­deur est TMG (au nom d’Uni­ver­sal), une société française. J’échoue à voir une situa­tion légale leur permet­tant d’avoir cette infor­ma­tion (contrai­re­ment à une adresse qui serait publique).

2– Quelle est leur procé­dure ?

Il est tota­le­ment exclu qu’ils aient pu consta­ter que l’adresse conte­nait des œuvres sous droit d’au­teur. Au mieux ils se sont basés sur un compte rendu d’un logi­ciel basique qui tourne direc­te­ment sur le poste de l’uti­li­sa­teur.

Bref, ils révèlent là (de nouveau) qu’ils font proba­ble­ment des requêtes arbi­traires et non fondées, ou en tout cas insuf­fi­sam­ment moti­vées. Je doute que ce soit sans consé­quences.


Une réponse à “Geniuses at Univer­sal”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.