French food


Les États Unis nous envie­raient nos cantines scolaires, et mange­raient moins bien ou moins variés, mais ne vous y trom­pez pas : Chez les adultes nous mangeons plus riche et plus éner­gé­tiques qu’outre Atlan­tique, et nos enfants ne mange­raient pas aussi équi­li­bré.


2 réponses à “French food”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.