Évolu­tion de PHP – acces­seurs


Il y a matière à se réjouir : Le déve­lop­pe­ment et l’évo­lu­tion du langage PHP a repris. Nous avons eu les fonc­tions anonymes, les espaces de nom, et quelques nouveau­tés bien­ve­nues, souvent atten­dues de trèèèèès longue date.

Bref, ça bouge, bien. Nous avons  cepen­dant encore deux courants très oppo­sés au niveau du langage : L’un qui souhaite le garder simple et « comme il est », avec souvent un histo­rique quick’n dirty, et qui au final freine quasi­ment toutes les évolu­tions. L’autre qui souhaite le voir profon­dé­ment changé, et reprendre les bonnes idées des autres langages, au risque de trop vouloir copier ces autres langages.

Si je devais cari­ca­tu­rer je dirai qu’une majo­rité des déve­lop­peurs de PHP (surtout les histo­riques) sont ceux qui freinent, et qu’une majo­rité des utili­sa­teurs actifs de PHP sont ceux qui poussent. Si ça bouge depuis PHP 5.3, c’est que l’ex­cès du « on ne touche rien » a provoqué un trop grand ras-le-bol, et les déve­lop­peurs de PHP ont été forcés de mettre de l’eau dans leur vin.

Malheu­reu­se­ment les deux courants existent toujours et rien n’a été tran­ché. On le voit très bien sur la RFC concer­nant les acces­seurs : Une bonne partie des « contre » sont ceux que je quali­fie de « déve­lop­peurs histo­riques du langage », et une partie des « pour » sont ceux que je quali­fie de « utili­sa­teurs actifs dans le langage ».

Il est plus que temps de déci­der où l’on va, sinon nous allons conti­nuer à avoir un Fran­ken­stein.

,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.