Et si on jouait au loto ?


« Combien faudrait-il gagner au loto pour assu­rer une rente à vie à toute la famille et oublier les contraintes finan­cières ? »

La ques­tion de ce midi

Oui, parfois j’ai des occu­pa­tions étranges.

Bon, forcé­ment, ça dépend de la durée de la vie, du montant de la rente, du montant de l’in­fla­tion, du taux d’in­té­rêt net qu’on peut attendre du capi­tal, et de l’âge actuel du capi­taine.

TL;DR: Il faut gagner bien plus que je ne l’an­ti­ci­pais.

Pour une rente égale au revenu médian pour chaque adulte (40 ans aujourd’­hui) et la moitié pour les enfants (un, 10 ans aujourd’­hui), une infla­tion moyenne de 2%, un taux d’in­té­rêt net de 1%, et une vie jusque 100 ans, ça demande quand même un capi­tal de 7 millions d’eu­ros.

Si on s’amuse à pous­ser les curseurs ça peut monter très très vite.

En imagi­nant 3 reve­nus médians au lieu d’un seul (si on gagne au loto, c’est bien pour vivre dans le confort, faire des voyages et en profi­ter), un taux d’in­té­rêt net plus conser­va­teur de 0,5% (évitons les mauvaises surprises) et une vie jusque 120 ans (soyons très opti­mistes mais ce serait dommage de tomber à court avant d’être mort), ça monte à 39 millions d’eu­ros.

Le point posi­tif c’est qu’un grand gagnant à l’euro-millions a encore de quoi payer une grande villa avant de mettre en place sa rente.


Si ça vous amuse de jouer vous aussi, vous pouvez cloner cette feuille de calcul et modi­fier les valeurs des cases en jaune sur la première page.


3 réponses à “Et si on jouait au loto ?”

    • Si je parle d’âge de décès c’est bien que non, l’objectif est de manger le capital au fur et à mesure et pas juste des intérêts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.