En défense des longs entre­tiens de recru­te­ment


5h d’en­tre­tien mini­mum ? C’est pour la nasa ? Tu diriges une centrale nucléaire ? Un porte­feuille de plusieurs milliards ?

Je vois ces excla­ma­tions de temps en temps, souvent dans le milieu tech.

Je vais sortir du consen­sus : Ça ne me parait pas gigan­tesque.

Dans le proces­sus on fait démis­sion­ner la personne d’en face et on s’en­gage idéa­le­ment pour des années de colla­bo­ra­tion. Du côté employeur c’est aussi un inves­tis­se­ment qui se compte en semaines ou en mois le temps d’être plei­ne­ment effi­cace et inté­gré, avec un coût majeur si fina­le­ment on doit se sépa­rer puis repar­tir en recherche.

Même ensuite, en comp­tant le salaire, les coti­sa­tions, les frais divers, un ingé­nieur infor­ma­tique en ce moment c’est très faci­le­ment entre 60 000 et 120 000 euros annuels.

Juger une personne qui arrive avec un discours préparé, pour un enga­ge­ment de cet ordre, ça prend un peu de temps.

Je ne dis pas qu’il faut abso­lu­ment prendre 5 heures mais, au regard de ces enjeux, inves­tir 5 heures pour savoir chacun de son côté si c’est la bonne personne, le bon poste et la bonne entre­prise, ça ne me parait pas impen­sable.


Mais tu fais quoi en 5 heures ?

Alors mon process ne fait pas 5 heures mais ça ne me parait pas déli­rant.

Mettons 20 minutes de discus­sion initiale avec le recru­teur pour véri­fier que le projet corres­pond, que l’ex­pé­rience est celle qu’on recherche, que la façon d’être fonc­tionne avec la boite.

Mettons ensuite 1h30 d’en­tre­tien tech­nique pour vali­der les compé­tences, 10 minutes de debrief avec le recru­teur au télé­phone pour confir­mer qu’il y a un GO des deux côtés, puis 1 heure de vali­da­tion avec le direc­teur respon­sable ou les RH.

Dis, ça fait 3 heures ton truc, pas 5 !

Oui, 3 heures mais le scéna­rio décrit me semble la partie mini­mum.

Il suffit d’avoir besoin d’en­tre­tiens avec des tiers, par exemple avec un respon­sable métier ou un respon­sable produit, et/ou de faire une séance de ques­tions/réponses inver­sées, et/ou de faire faire un test tech­nique, pour arri­ver à atteindre les 5 heures en ques­tion.

Si le candi­dat passe par un recru­teur tiers, on peut ajou­ter une bonne heure à tout ça.

Je ne peux pas prendre 5 heures avec tout le monde !

Non, et juste­ment, l’objec­tif n’est pas de prendre 5 heures avec tout le monde. La plupart des proces­sus s’ar­rê­te­ront avant, à l’ini­tia­tive de l’une ou l’autre des parties.

En fait si quelqu’un fait 5 heures avec plusieurs entre­prises c’est plutôt la preuve que c’est utile.

Si ce sont plusieurs proces­sus de 5 heures qui sont allés jusqu’à la propo­si­tion, c’est que le candi­dat n’avait pas les éléments pour faire son choix et faire patien­ter un des deux proces­sus au bout de 3 heures. C’est donc le candi­dat qui avait besoin de ces 5 heures.

Si au contraire certains proces­sus ont mené à un refus au bout des 5 heures, ça veut dire qu’ils étaient toujours posi­tifs au bout de 3 heures. S’ils s’étaient arrê­tés là, il y aurait eu embauche et rupture pendant la période d’es­sai. Je ne crois pas que ce soit mieux.



J’ai dit que mon process ne faisait pas 5 heures mais il a bien varié suivant les périodes.

Le premier process dont j’étais respon­sable, de mémoire c’était 15 minutes de mise en rela­tion avec moi + 1h à 1h30 de discus­sions tech­niques + 30 minutes de vali­da­tion avec le CEO. Total : 1h45 à 2h15.
Au fur et à mesure j’ai délé­gué une partie tech­nique à l’équipe et réduit mon inter­ven­tion, mais ça a au final augmenté le temps de bien 30 minutes. On a ajouté aussi un test tech­nique, mettons 2 heures à ajou­ter encore. Total : 4h15 à 4h45.

La boite d’après il y avait 15 minutes de mise en rela­tion avec le recru­teur + 30 à 45 minutes avec moi sur le CV, l’ex­pé­rience et la personne + 2 à 4 heures de pair program­ming ou échanges tech­niques libres avec un déve­lop­peur et le code source de la société + 30 minutes à 1 heure avec le CEO en vali­da­tion + 15 minutes pour présen­ter l’offre et répondre aux dernières ques­tions. Total : 3h30 à 6 heures pour qui va jusqu’au bout.

La suivante était un peu parti­cu­lière parce qu’on travaillait en open source. Une des étapes était « tu peux explo­rer notre code et nos PRs pour nous dire toi-même si tu te sens d’in­ter­ve­nir dessus plutôt qu’on te fasse un test tech­nique ». Je ne sais pas esti­mer le temps mais une personne sérieuse (on recru­tait des personnes sérieuses) devait bien y passer 1h, peut-être plus. En plus de ça il devait y avoir 30 minutes à 1 heure avec moi + 1 bonne heure avec un déve­lop­peur + 30 minutes à 1 heure avec le CEO + 30 minutes entre les appels inter­mé­diaires, la présen­ta­tion initiale et la présen­ta­tion de l’offre. Total : 2h30 à 4 heures.

Aujourd’­hui j’ai une première prise de connais­sance du recru­teur, mettons 30 minutes à 1 heure + un test tech­nique à faire chez soi de 2 à 4 heures suivant l’ex­pé­rience + une correc­tion par l’équipe + un debrief ensemble en mode « revue de code sur ton test » de 1 heure à 1h30 + un entre­tien inversé de 30 minutes + un entre­tien avec les fonda­teurs de 30 minutes. En comp­tant les appels du recru­teur entre les étapes et la présen­ta­tion de l’offre, on peut proba­ble­ment comp­ter 30 minutes. Total : 5 heures à 8 heures.

Je ne prétends pas que mes proces­sus soient des exemples, surtout le dernier. Ce n’est pas tant la durée totale qui me gêne que le fait d’avoir un bloc de 2 à 4 heures conti­nues tôt dans le process (et donc que la durée mini­male soit très élevée sans décou­page possible). Ça évoluera.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.