Catégories
Uncategorized

« Ce n’est pas une ques­tion, c’est une remarque »

J’ai encore vu une moque­rie sur le « ce n’est pas une ques­tion, c’est une remarque » en confé­rences.

Chacun fait comme il veut mais je l’écris ici au moins pour les fois où je serai sur scène à l’ave­nir : Surtout faites des remarques.

Que quelqu’un corrige une erreur ou complète ce que je dis est bien le mieux qui puisse arri­ver. Je préfère ceux qui donnent une infor­ma­tion utile à tous que ceux qui posent une ques­tion pour leur propre compré­hen­sion ou pour leur propre besoin. Ça on peut le faire en privé par la suite.

Je m’abs­tiens de faire des remarques parce que la majo­rité ne le souhaite pas, et je le respecte. Par contre s’il vous plait, faites-le avec moi.

L’exer­cice de pures ques­tions est en plus d’un égo mons­trueux. Certes j’amène un sujet, que je connais et que j’ai réflé­chi, mais je suis rare­ment le seul à le maitri­ser dans l’au­dience, et en tout cas jamais le seul à avoir quelque chose à en dire. Quelques minutes pour que les tiers puissent ajou­ter le petit truc en plus qui aurait manqué à chacun, c’est vrai­ment top.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *