Bicy­code


Ça y est, j’ai un fait faire tatouage.

Non, pas pour moi, pour mon vélo.

C’est marrant mais ça renforce l’im­pres­sion d’avoir un vélo de grand, à moi, un qu’il faut réfé­ren­cer à mon nom.

Le vélo, le code

Du coup je suis passé à la Maison du Vélo à Lyon, et l’ac­cueil était super sympa. Ça prend 5 minutes et les quelques euros incluent l’adhé­sion à l’as­so­cia­tion.

Je m’at­ten­dais à une machine type marteau piqueur. Je me suis retrouvé avec quelque chose plus proche du pyro­gra­veur du petit cousin en terme de niveau sonore.

La bête (via)

Faites marquer vos anciens vélos. Ça n’em­pêche pas le vol mais ça dissuade un peu et ça complique la vie des reven­deurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.