Bour­so­rama, une histoire de confiance, ou pas


J’ai fait des demandes de prêt immo­bi­lier récem­ment dans plusieurs banques. Pour bour­so­rama j’ai un pré-accord mais tout reste dépen­dant du ques­tion­naire de santé. J’ai donc rempli un véri­table dossier, qui comprend aussi une demande d’ou­ver­ture de compte qui suppor­tera les mensua­li­tés.

Croyez-y ou non mais j’avais vu le coup venir quand on m’a demandé un premier chèque pour l’ou­ver­ture du compte : J’ai télé­phoné à Bour­so­rama où quelqu’un m’a bien répondu que l’ou­ver­ture du compte est condi­tion­née au prêt et n’est pas indé­pen­dante. Notez que c’est iden­tique pour toutes les autres banques, juste que les autres ne demandent pas de chèque avant l’ac­cep­ta­tion du prêt.

Entre temps il y a eu diffé­rentes ques­tions sur le dossier, une ambi­guité sur les montants, et d’autres offres plus inté­res­santes dans des banques physiques. Je n’ai pas donné suite au dossier, qui a été clôturé.

Voilà qu’aujourd’­hui je reçois un email de quelqu’un qui est en train de créer un compte à mon nom, qui veut une nouvelle copie de passe­port accom­pa­gné d’un chèque de 300 euros supplé­men­taire.

Voilà les expli­ca­tions que j’ai eu au télé­phone : Ils ont accepté le prêt mais n’ont pas édité l’offre vu qu’il manquait des pièces. Le prêt ayant été accepté en interne ils ont lancé la créa­tion du compte. Le fait qu’il n’y ait pas eu d’offre et qu’ils aient eu un refus expli­cite du prêt ne semble pas leur sembler poser problème. Les personnes au bout du fil ne me permettent pas d’ob­te­nir un supé­rieur, un service litige ou un média­teur.

Bour­so­rama c’est désor­mais clai­re­ment niet pour moi : Ils ont abusé ma confiance, ne se préoc­cupent que de leurs process interne et pas du process vu du client, et il semble clai­re­ment impos­sible d’es­ca­la­der un problème vers un inter­lo­cu­teur dédié à la réso­lu­tion des problèmes.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.