Archives et bases de données Twit­ter


L’API dit « on ne peut pas remon­ter plus de 3200 tweets dans la time­line d’une personne« .

En réalité c’est plus complexe. Suppri­mez les 3200 premiers, vous ne pour­rez pas forcé­ment pour autant remon­ter aux précé­dents.

De ce que je comprends il y a deux bases de données distinctes du côté de Twit­ter : Une qui permet d’ac­cé­der à n’im­porte quel message par son iden­ti­fiant, et une qui sert à construire les time­lines.

Celle qui sert à construire les time­lines est volon­tai­re­ment restreinte, proba­ble­ment à la fois pour des contraintes de perfor­mance et pour des contraintes de taille. Twit­ter peut à tout moment y suppri­mer ce qui dépasse des 3200 premiers tweets. Ils ne reste­ront alors visibles que via la base prin­ci­pale, à condi­tion d’en connaitre leur adresse ou leur iden­ti­fiant.

Après c’est au petit bonheur la chance. Parfois vous ne remon­tez que les 3200 premiers mais les autres sont toujours là. Il suffit d’en suppri­mer un peu pour les voir remon­ter dans votre histo­rique. Parfois les plus anciens sont suppri­més de la seconde base de données et vous n’avez plus qu’une solu­tion pour les lister : aller dans les préfé­rences de votre compte et deman­der le télé­char­ge­ment de votre archive.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.