Amazon’s custo­mer service back­door


Wow. Just wow. The atta­cker gave Amazon my fake details from a whois query, and got my real address and phone number in exchange. Now they had enough to bounce around a few services, even convin­cing my bank to issue them a new copy of my Credit Card.

Amazon’s custo­mer service back­door

Rien de neuf, on a déjà vu des récits de comptes twit­ter pira­tés et de commandes VPC rerou­tées, voire de vraies usur­pa­tions d’iden­tité. C’est désor­mais à chaque fois via de l’in­gé­nie­rie sociale.

Les ques­tions « secrètes » sont de la bonne blagues et un peu de culot accom­pa­gnés d’un télé­phone permettent d’à peu près tout savoir via votre famille ou vos amis. Les supports tech­niques de vos diffé­rents pres­ta­taires ont telle­ment d’in­for­ma­tions sur vous qu’ils sont des cibles privi­lé­giées.

De fil en anguille, en récu­pé­rant un bout chez l’un, un autre bout chez l’autre, on peut remon­ter jusqu’à avoir quelque chose de fort.

Peu de solu­tions. Très peu de gens sont prêts à se faire éjec­ter de leurs services et de leurs données s’ils ont simple­ment changé d’adresse et oublié de la mettre à jour, ou perdu leur mot de passe de l’an­cien compte email, etc. Les service de support client ne font que ce que tout le monde attend.


Une réponse à “Amazon’s custo­mer service back­door”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.