Catégories
Vie professionnelle

750 € nets de bonus annuel

750 € nets de bonus annuel pour profi­ter de vos vacances

Oui mais non.

Si je n’ai aucune indi­ca­tion de ce que sera le salaire de départ (fixe ou variable, peu importe), savoir qu’on y ajoute 750€ ne m’aide pas.

Je peux me dire que c’est 750€ en plus, mais en fait non vu que la rému­né­ra­tion est forcé­ment négo­ciée ou déter­mi­née en tenant compte de cette somme (sauf à gérer la boite avec légè­reté, c’est forcé­ment budgeté et pris en compte dès le départ).

Au final, formulé autre­ment, c’est juste 750€ d’une rému­né­ra­tion totale qui au lieu d’être répar­tie sur 12 mois sera donnée d’un coup au milieu d’an­née. Sauf si le fait d’avoir les sous en une fois par an au lieu d’un petit peu par mois est un vrai facteur de moti­va­tion, ça n’amène pas grand chose.

C’est juste dommage parce qu’il n’y a aucune raison de penser que la rému­né­ra­tion (*) ou le job soient inin­té­res­sants, mais insis­ter sur ce point pour une somme fixe qui de plus repré­sente 3% ou moins, ça m’a accro­ché l’oeil… en néga­tif. C’est encore plus vrai consi­dé­rant que ça inclut proba­ble­ment la prime de vacance conven­tion­nelle syntec qui est déjà de l’ordre de 1%.

(*) et encore moins après leur retour sur twit­ter, où on m’a répondu avoir une grille ouverte en interne, du type de celle de Buffer. Aller la publier n’ap­porte pas grand chose, mais la diffu­ser en interne démontre de certains prin­cipes que je ne peux qu’ap­pré­cier.

Et les respon­sables réagissent sur twit­ter, avec calme et en détail. Ça aussi c’est posi­tif.

Tiens, ce sont plutôt ces deux points – ouver­ture et fonc­tion­ne­ment interne trans­pa­rent – que j’au­rais aimé voir comme indi­ca­tion plus que la prime de vacances. Dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *