Catégories
Réseaux et Internet

Une pure neutra­lité du Net est impos­sible et illu­soire

Pour rendre compte de l’adop­tion par les États-Unis d’une neutra­lité des réseaux Inter­net, France 24 titre « Une pure neutra­lité du Net est impos­sible et illu­soire« .

Allez compren­dre…

Alors pourquoi ? J’avais parié sur parce-que-les-terro­ristes, mais ils visi­ble­ment l’ex­pert préfère les argu­ments éprou­vés. Il en est resté à parce-que-la-pédo­por­no­gra­phie.

Pour Orange, ses données sont beau­coup plus rentables que celles de Skype. Il pour­rait donc déci­der de ralen­tir ou de bloquer les données de Skype pour que les gens utilisent ses services. La neutra­lité du Net prise dans sa forme la plus pure l’in­ter­dit. Évidem­ment, ce prin­cipe doit être nuancé. Il est parfois néces­saire de ralen­tir ou de bloquer certaines données comme par exemple la pédo­por­no­gra­phie.

Faire en sorte que la pédo­por­no­gra­phie aille moins vite, c’est ça ? euh… je demande toujours à comprendre. D’au­tant que même quand on parle de blocage, je ne vois aucune rela­tion entre le refus de trans­mettre un contenu jugé illé­gal et la capa­cité de favo­ri­ser ses propres services pour raisons commer­ciales.

Je dis ça je ne dis rien mais la pédo­por­no­gra­phie ici est surtout un joli prétexte qui n’a rien à voir avec le sujet.

Jusqu’où doit-on fixer le curseur ? Une pure neutra­lité du Net est impos­sible et illu­soire. Il y a certains cas qui doivent être prévus. C’est toute une négo­cia­tion avec les opéra­teurs de télé­pho­nie.

Bref, on répète le titre mais on s’abs­tient surtout de donner des exemples qui semblent légi­times. D’ailleurs s’il s’agis­sait de pédo­por­no­gra­phie on verrait mal pourquoi on négo­cie­rait pour cela avec les opéra­teurs de télé­pho­nie.

Bref, d’autres pays l’ont fait, les États-Unis ne sont pas les seuls. Nous nos experts disent que c’est impos­sible et notre presse relaie sage­ment la contra­dic­tion avec la réalité. Bravo Fran­ce24

 

3 réponses sur « Une pure neutra­lité du Net est impos­sible et illu­soire »

Cela s’appelle du « brainwashing », et cela permettra à terme de faire passer des lois sans que l’opinion ne bronche parce qu’on lui aura seriné avec force pendant suffisamment longtemps que « c’est pour notre bien », même s’il n’y aucune preuve que la loi en question améliorera notre vie quotidienne. Et pourquoi ? Tout simplement parce que la loi en question ne sera pas voté pour améliorer notre vie, mais celle d’une ou plusieurs entreprises.
Nos politiques ont perdu de vue qu’ils sont censés agir pour le Bien du Peuple, et non pour le Bien d’intérêts privés, et ce genre de chose n’en est que le symptôme.
Et comme la Presse a elle-même besoin que nos politiques agissent pour son Bien, elle ne vas pas mettre ce fait en exergue, cela serait bien trop risqué pour ses propres intérêts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *