Oups Crash­plan


J’ai plusieurs fois parlé de Crash­plan par le passé. Je l’uti­lise avec un backup sur le cloud de la société, et un second sur un serveur person­nel en ligne.

Crash disque il y a un mois. Je devrais être heureux d’avoir pris les devants mais…

Tout d’abord c’est lent. C’était exagé­ré­ment lent lors de l’en­voi des données mais ce n’était pas bien grave. Par contre la récu­pé­ra­tion des données se fait entre 2 et 8 Mb/s à partir du cloud alors que j’ai du 60 Mb/s soutenu avec le crash­plan sur mon serveur distant person­nel. Là fran­che­ment il y a de l’abus.

Là où ça coince c’est ma femme qui a cher­ché une photo spéci­fique dans les données récu­pé­rées. Elle me signale de multiples sous-réper­toires vides qui ne devraient pas l’être. Je regarde, ils sont vides sur une des sources de backup mais pas sur l’autre, à la même date, plusieurs mois après leur ajout.

Du coup je fouille. Sur un des dossiers qui m’in­té­resse le plus j’ai près d’un Go de diffé­rence entre mes les deux desti­na­tions de stockage. Je ne peux même pas dire que l’une a des fichiers plus récents parce que la première a plus de fichiers mais que l’autre a plus de sous-dossiers. Sachant que que je fais que des ajouts et jamais des suppres­sions… ça n’a aucun sens.

En remon­tant plus loin, mes photos de mariage vielles de 10 ans et qui ne changent jamais sont passées de 7 Go à moins de 200 Mo sur une des desti­na­tions. Il va falloir que fouille mes DVD de backup mais je crois que j’avais plus de 7 Go de toutes façons…

Bref, atten­tion Crash­plan. Simple : vous allez dans l’on­glet restau­ra­tion, vous cliquez sur le disque pour tout sélec­tion­ner, ça vous donne un nombre de fichiers, de dossiers et un volume de backup. Si ce n’est pas cohé­rents entre vos diffé­rentes desti­na­tions de sauve­garde (ça ne l’est pas chez moi) ou si ce n’est pas cohé­rent avec vos données sources, alors vous avez un problème.

Même si c’était un problème spéci­fique à mes instal­la­tions, n’avoir aucune erreur d’in­té­grité pour un truc si impor­tant que le backup, c’est un peu un échec. Et du coup si vous avez une autre recom­man­da­tion que Crash­plan, je suis preneur.

Entre temps je vais passer une semaine (esti­ma­tion Crash­plan) à restau­rer ce qui doit l’être depuis leur Cloud, puis faire la même chose depuis mon stockage Crash­plan person­nel avant de faire un diff manuel.


4 réponses à “Oups Crash­plan”

  1. J’ai utilisé Crashplan sous Linux dans un contexte professionnel il y a quelques années. Un cauchemar. Techniquement leur client s’appuie sur inotify et est écrit en Java, deux très mauvaises idées. Résultat, il rend très rapidement le poste de travail complètement inutilisable en consommant trop de RAM et de CPU.

    Pour d’autres OS, je pense que Backblaze est plutôt pas mal, mais pour autant que je sache leur service de backup ne supporte pas Linux (leur service de stockage Cloud si). BackupPC est une très bonne solution Open Source que j’ai utilisée il y a longtemps, mais il faut installer un serveur. Pour quelqu’un qui tourne sous Unix, je suis assez fan de Tasnap, mais il ne tourne pas nativement sous Windows (il faut Cygwin).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.