La fin d’AdB­lock ? Google prend le contrôle exclu­sif des exten­sions Chrome


La fin d’AdB­lock ? Google prend le contrôle exclu­sif des exten­sions Chrome. Le titre est là pour faire du buzz mais le problème est réel : Celui du contrôle de l’éco­sys­tème et de l’as­sujet­tis­se­ment à une ou plusieurs multi­na­tio­nale qui décident ce qu’on a le droit ou non de faire sur le web, avec nos conte­nus.

Rappe­lez-vous qu’en mars de l’an­née dernière Google qui menaçait de mettre des appli­ca­tions Android dehors si elles ne passaient pas par la solu­tion de paie­ment inté­grée de Google (avec les commis­sions adéquates). Rappe­lez-vous encore aujourd’­hui Google qui bloque les reve­nus publi­ci­taires dès qu’on voit un bout de peau dénu­dée sur le site web.

Le fait de pouvoir faire ou pas ce qu’on veut sur la porte d’en­trée sur le web est juste un enjeu de société. À la limite ne pas pouvoir placer d’ex­ten­sions est moins dange­reux : on ne risque pas de se voir orienté incons­ciem­ment par ce qui est présent.

 

,

Une réponse à “La fin d’AdB­lock ? Google prend le contrôle exclu­sif des exten­sions Chrome”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.