A quick puzzle to tell whether you know what people are thin­king


The majo­rity think they’re in the mino­rity. Or, “the few shaping the opinions of the many,” as network resear­cher Kris­tina Lerman descri­bed it.

Avec une simple illus­tra­tion, montrer comment on forge l’opi­nion. L’im­pact des média qui diffusent en masse et choi­sissent ce qu’on lit, la façon de poser des ques­tions, le secret du vote pour éviter la honte… tout ça peut faus­ser le résul­tat sur ce qu’on croit être l’opi­nion géné­rale.

Plus, sur le Washing­ton Post. À lire.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.