Ah, mais je ne suis pas d’accord. La typographie n’a pas attendu l’imprimé. Dans les exemples il y a la majuscule en début de phrase et le point virgule en fin de liste par exemple. Les tailles d’espace je ne les mesure pas en manuscrit mais il est probable que tu les gères déjà plus ou moins. L’impression a tenté justement de mimer ce qu’on fait à l’écrit, ou d’explorer une meilleure lisibilité.

Ensuite le clavier maintenant ça arrive avant le CM2. Voir https://n.survol.fr/n/ecriture-digitale écrit il y a peu.

Savoir si c’est tout ce qui est utile à l’écrit, ou l’indispensable, ou autre chose, là on entre dans le subjectif. Je trouve qu’on pourrait au moins aborder la question de la typographie, et particulièrement sous l’angle informatique qui ne se fait qu’au strict minimum du point de vue typo.