à nous de mettre la pression et leur faire comprendre qu’ils ne pourront pas y couper