Tous à Poêle au Bureau : mouvement pour la cuisine en entreprise

Notre mode d’organisation n’inclut aucune contrainte. Deux fois par semaines, deux volontaires se chargent de faire les courses : ils achètent avant tout des fruits et des légumes de saison. Tous les midis, les personnes qui le souhaitent investissent la cuisine et préparent à manger pour le reste de l’équipe avec les ingrédients qu’ils trouvent. Ils savent combien d’assiettes ils doivent remplir, car tous les volontaires ont dû s’inscrire au préalable sur un tableau Excel, que personne n’oublie de consulter quand le repas approche… Après le déjeuner, on passe l’éponge et on range son assiette dans le lave vaisselle. En terme de protocole, c’est tout ce qu’il a fallu mettre en place ! Nous ne planifions pas de rotations. Nous ne tenons pas les comptes.

— La Ruche Qui Dit Oui !

Je ne sais pas si je mange mieux que certains qui se font leur bento. Je sais que je mange mieux que quand j’allais chercher sandwichs triangles et plats surgelés.

Pour moi l’expérience c’est surtout le manger ensemble, l’esprit qui se dégage, le fait que ça rentre tout à fait dans la vie de la société. Mis à part la place – on en manque – je ne comprends toujours pas pourquoi ce n’est pas plus courant. Ça fait en tout cas indéniablement partie de mes bonnes surprises.