Why I’m Saying Goodbye to Apple, Google and Microsoft

Those values start with a basic notion: We are losing control over the tools that once promised equal opportunity in speech and innovation—and this has to stop.

[…]

Meanwhile, I’ll keep encouraging as many people as possible to find ways to take control for themselves. Liberty takes some work, but it’s worth the effort. I hope you’ll consider embarking on this journey with me.

Dan Gillmore

La réduction des coûts, une obsession française….

les DRH français qui estiment que [la] nécessaire optimisation [des coûts] devance le maintien d’un bon climat social, la GPEC ou l’amélioration de la performance.

En seconde place [des priorités des entreprises […] le développement de la productivité des salariés, autre recette d’optimisation ; loin devant la gestion des compétences rares et l’innovation qui nécessitent des enveloppes budgétaires…

A contrario, hors de France, c’est bien le climat social, l’innovation et la gestion des compétences rares qui figurent au rang de priorité des dirigeants alors que logiquement pour les DRH monde la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences et le management de la performance constituent l’essentiel de leur feuille de route.

Sur les échos, grand journal communiste.

Je ne sais pas si ça mérite un commentaire, mais je trouve que ça reflète bien et l’état d’esprit ici, et le fossé qu’on a vis à vis des anglo-saxons.

HSBC joue l’arme de la publicité face aux « articles hostiles »

[Le directeur général de HSBC] a doctement expliqué que sa banque avait « recours à la publicité pour vendre plus de produits bancaires », et qu’en conséquence, « ça ne fait aucun sens de placer une publicité à côté d’une couverture journalistique hostile ».

[…]

Ces déclarations font suite à la démission spectaculaire de Peter Oborne, éditorialiste au Daily Telegraph. Mardi 17 février, celui-ci a accusé le quotidien d’avoir sous-couvert les révélations « SwissLeaks » pour protéger son chiffre d’affaires publicitaire. La banque avait déjà privé le quotidien britannique de budgets publicitaires en 2012–2013 après une enquête sur la filiale HSBC de Jersey, avait révélé M. Oborne.

[…]

Ces pratiques ne sont pas rares dans les relations entre médias et annonceurs.

– Le Monde

La banque a beau se parer d’un pragmatisme et d’une logique à tout épreuve, et affirmer – probablement avec raison – que l’objectif n’est pas d’influencer la couverture éditoriale… Vous avez une bonne raison pour payer les contenus que vous utilisez, et particulièrement la presse.

Les modèles basés sur la publicité, même partiellement, ne seront jamais suffisamment libres pour servir de base à la culture, à la politique, à l’information ou à la liberté d’expression.

Il y a très peu de journaux qui ne sont pas significativement basé sur la publicité. Abonnez-vous à l’un deux. Je vous recommande Mediapart, mais choisissez celui qui vous convient.