Étiquette : Séance : Au masculin

  • [Récap photo] Au mascu­lin

    Peut-être trop de pudeur de mon côté, cette première séance homme a été bien plus courte que les habi­tuelles. J’en garde quelques photos que j’aime bien, et des vues du dos qui me sont chères, mais je suis aussi frus­tré : J’ai l’im­pres­sion d’avoir comme bégayé dans mon chemin. Je suis reparti avec plus de pudeur […]

  • [Photo] Survivre

    Je tente les mêmes posi­tions mais les allon­gés me donnent immé­dia­te­ment un ressenti diffé­rent pour les hommes. Là où il y a de la séré­nité, de la beauté ou même de la séduc­tion chez la femme, le corps mascu­lin prend immé­dia­te­ment une conno­ta­tion de force. Allongé il devient soit agoni­sant soit survi­vant. Comme pour les […]

  • [Photo] Dos

    Sans commen­taire parti­cu­lier. Les ombres sur les muscles, les omoplates et la cambrure du dos sont toujours excep­tion­nelles, quel·le que soit le modèle. La séance complète

  • [Photo] Espace

    J’ai commencé mon parcours photo au télé­objec­tif, à faire des portraits telle­ment serrés qu’il manquait le front et le menton. J’en fais encore mais je commence à m’au­to­ri­ser les plans plus larges, en inté­grant l’es­pace autour pour créer quelque chose de diffé­rent. Je n’en n’avais pas réel­le­ment conscience et voir ce cadrage – conçu ainsi […]

  • [Photo] Droit

    Quelle posi­tion avec un homme ? Quels sont les reliefs inté­res­sants, les courbes perti­nentes ? Rien que l’ab­sence des courbes de la poitrine a tota­le­ment changé mes repères. Je me suis reparti sur le dos, peut-être pour éviter la ques­tion sans m’en rendre compte. Je suis reparti comme de zéro. La séance complète

  • [Photo] Et avec un homme ?

    Je crois que c’est le sujet qui revient le plus cette année. Pourquoi unique­ment des femmes ? – Par faci­lité, parce que c’est plus proche de ma bulle de confort, proba­ble­ment. Je voyais moins d’hommes prêts à accep­ter, et moi-même avais bien plus de barrières à faire tomber pour oser me confron­ter à la nudité mascu­line. […]